Loading…
Back To Schedule
Friday, October 11 • 16:00 - 16:20
Simulation de l'impact sur le système squelettique trois mois dans l'ISS | Simulation of the impact on the skeletal system within three months on the ISS

Log in to save this to your schedule, view media, leave feedback and see who's attending!

Il est connu que la microgravité présente dans l’espace occasionne une perte osseuse et augmente la fragilité des os des astronautes lors du retour sur terre. Les astronautes restent en moyenne de trois à six mois à l’intérieur de la Station Spatiale International (ISS) où ils sont aussi sujets aux radiations spatiales dix fois plus importantes que celles retrouvées au sol. La conférence exposera la magnitude du potentiel effet délétère de l’interaction entre l’apesanteur et les radiations ionisantes sur le système squelettique, spécifiquement dans l’ISS. En commençant par une courte revue de littérature pour poser les bases de l’actuelle compréhension de l’impact individuel de ces facteurs sur le remodelage osseux, ainsi qu’une description des techniques utilisées au sol pour simuler l’environnement spatial (hindlimb suspension, bed rest study). Il sera ensuite question de l’étude à laquelle j’ai participé, utilisant des souris males C57BL/6 suivant un protocole de suspension des pattes arrière afin de simuler l’absence de contraintes mécaniques sur les membres inférieurs retrouvée en apesanteur, en concomitance avec une irradiation ponctuelle aux rayons-X (25mGy) représentative d’une exposition de trois mois dans l’ISS. Le but étant de déterminer si l’irradiation serait suffisante pour créer des effets délétères sur les paramètres osseux, et si ces effets sont additifs ou synergétiques. Des analyses micro-architecturales et histomorphométriques ont montré que l’épaisseur des os trabéculaires et corticales diminuait (-16.77% et -10.98%; respectivement), alors que les marqueurs cellulaires de résorptions osseuse montrent une augmentation (34.70%) par rapport au contrôle. Les résultats obtenus suggèrent que l’irradiation a un effet délétère additif sur la perte osseuse et modifie la balance entre résorption osseuse (ostéoclastes) et formation osseuse (ostéoblastes). La conclusion montrera les techniques futures (microscopie confocal et histochimie) qui permettront une analyse plus précise des composantes cellulaires (ostéoblastes, ostéoclastes, ostéocytes) agissant sur le remodelage osseux.

Speakers
avatar for Antoine Farley

Antoine Farley

Étudiant, King's College London
Bachelier en Sciences Biologiques à l’Université de Montréal je termine une maîtrise au King’s College London à Londres en Space Physiology. Je suis captivé par l’extrême complexité de la vie dans l’espace et par la façon dont la microgravité et la radiation interagissent... Read More →


Friday October 11, 2019 16:00 - 16:20 EDT
Room CR2 ICAO - 999 Boulevard Robert-Bourassa, Montréal, QC H3C 5H10